Région Bordelaise
06 75 97 63 57

JE NE PEUX PAS METTRE MON CHIEN EN LIBRE, AU SECOURS !  

Omer, Le Chien en confiance, bulldog anglais éducateur comportementaliste Bordeaux

 

Beaucoup de questions se posent lorsque l’on voit nombreux propriétaires avec leur chien en libre, tandis que le nôtre, nous ne pouvons pas, pour différentes raisons, le détacher.

Pour autant, est-ce vraiment primordial ? Je vous l’explique dans cet article. 

  1. Pourquoi la mise en libre de notre chien est si importante pour nous 

Le conditionnement par la société

Malheureusement, comme pour beaucoup de choses, avoir un chien en libre est vu comme le saint-Graal pour pas mal d’entre nous, mais pourquoi ? 

Parce que depuis longtemps, avoir un chien en libre est vu comme une norme, 

Parce qu’avoir un chien en libre, c’est vu souvent comme avoir un chien obéissant (il revient au rappel, reste proche de nous…)

Parce que le voisin peut promener son chien en libre, et qu’on en deviendrait presque jaloux ! 

Et plus encore, parce qu’avoir son chien en libre, c’est souvent considérer comme primordial, comme si, lorsque le chien est attaché, ce serait une sorte de « maltraitance »  il est comme en prison (oui oui !)

Pourtant, ne pas pouvoir mettre son chien en libre n’est pas le priver d’un équilibre, ni le priver de jolies promenades et d’une forme de liberté ; je vous explique pourquoi : 

 Pourquoi, finalement, le chien n’a pas tant besoin d’être en libre que l’on imagine 

Votre chien est réactif congénère ou humains, donc ne peut pas être détaché, 

Il n’a pas un très bon rappel, vous devez gérer ses interactions pour travailler sur ses émotions et l’aider avec une longe… Rien de grave, rassurez-vous ! 

On a tendance à croire qu’un chien attaché est un chien malheureux, cependant voici une promenade de qualité pour un chien : 

  • Une exploration de lieux sans contraintes
  • Une variation des lieux de promenades
  • Sentir beaucoup d’odeurs
  • Avoir des interactions sociales gérées (j’insiste là-dessus)
  • Respecter son chien et celui d’autrui 
  • Respecter l’espace de son chien et l’espace de ceux rencontrés en promenade (chiens ou humains)

 

Alors, vous allez me dire : comment faire tout ça si mon chien est attaché ? 

Et bien justement, la longe est là pour vous sauver.

La longe, comme on l’utilise en général, sert à sécuriser votre chien s’il n’a pas de rappel par exemple. Elle est utilisée donc comme outil de sécurité.

Mais, il faut savoir que la longe sert aussi à apprendre au chien comment se comporter en extérieur, grâce à plusieurs outils combinés. Bien utilisée, la longe sert à : 

  • Laisser le chien sentir ce qu’il souhaite, combler son besoin d’exploration et de flair
  • À pouvoir emmener son chien où on le souhaite en apprenant à la manier de manière PRÉCISE
  • À gérer les interactions sociales du chien : point très important, car tous les chiens en général ont besoin de ça, que ce sois dans les premiers apprentissages ou même ponctuellement, notamment dans le cadre de balades sociales. 
  • À pouvoir augmenter la zone de confort d’un chien qui n’est pas à l’aise dans un environnement ou vis-à-vis de stimulus précis 
  • À pouvoir gérer les émotions d’un chien qui peut avoir tendance à s’exciter par exemple 

 

En bref : il y a pleins de bénéfices à utiliser cet outil ! 

Utiliser une longe de 5 à 10 mètres (voire 15 ou 20) et l’utiliser surtout de la bonne manière (à l’aide d’un professionnel formé et à jour de ses connaissances) permet ainsi de laisser une liberté au chien tout en l’aidant à gérer ses émotions et à adapter ses comportements vis-à-vis de son environnement et de ses interactions. 

Ici, il n’est donc pas question d’utiliser une laisse courte, qui ne permet pas de remplir les besoins du chien de compagnie. 

Alors, ne culpabilisez pas de ne pouvoir mettre votre chien en libre : 

  • Votre chien peut apprendre / combler ses besoins en longe 
  • Votre chien peut être heureux en étant en longe
  • Votre chien apprendra davantage que s’il était mis en libre (car souvent le libre n’est pas bien gérer) 
  • La longe peut être un intermédiaire avant de passer au libre, même si elle reste une aide judicieuse tout le long de la vie du chien. 

  1. Si, cela reste malgré tout, un objectif que vous souhaitez atteindre, voici quelques astuces : 

Mes 3 astuces : 

Ma première astuce : Comprendre les causes du fait que votre chien ne puisse pas être mis en libre 

  • Lorsqu’on a compris les vraies causes du fait de ne pas pouvoir mettre en libre son chien, on a déjà entamé la moitié du chemin. 
  • En travaillant en suite sur les causes, vous atteindrez votre objectif. 

Ma deuxième astuce : contactez un professionnel pour travailler sur ses causes et entamer un travail en profondeur 

Oui, c’est un conseil assez compliqué pour les humains, ça n’est pas toujours simple de se remettre en question, de contacter quelqu’un d’extérieur pour commencer une introspection et un travail de fond 

Et pourtant, il faut passer par là pour pouvoir mettre son chien en libre ! 

 

Vous rencontrez un problème avec votre chien, votre chiot ? 

Pour un coaching, c’est par ici

Cet article vous a plu ? Partagez-le ! 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.